CHERCHEZ DANS LES ANNONCES : un nom, une date, un lieu, etc.

Les catgories de bouteille  la mer

Perdu.e.s de vue - Recherche Zahra éthiopienne

Réf: PV421082019

Publié le 21 Août 2019 à 17h55 par Patrick83

Je suis arrivé à Djibouti en avril 1985, pour une période d'un an à l'Unité Marine.
J'avais à l'époque 24 ans.
Les premiers mois furent très durs pour moi, la chaleur et le manque de ma famille se faisait beaucoup ressentir jusqu'à me demander si je n'allais pas demander à me faire rapatrier en France pour raison de santé !
C'est en juillet je crois que je rencontrais Zahra. Une très jolie Ethiopienne d'origine yéménite et de parents Grec.Elle avait tout juste 18 ans et travaillait comme « serveuse » au Mocambo en face de l'Unité Marine.
Je succombais très vite à sa beauté et à sa gentillesse, peut être le manque d'affection loin de mes proches ! On se comprenait avec un peu de français, d'anglais et de quelques mots en Ethiopien que j'ai appris sur place ! Après le boulot, je prenais un taxi qui m'emmenait au quartier 7 pour la rejoindre. Je mangeais avec elle, je passais le reste de la journée et de la nuit (quand elle avait fini de travailler au Mocambo) .Au petit matin le chauffeur de taxi venait me chercher pour me ramener au L'UM.
Au bout de quelques temps, elle rencontra des problèmes dans son travail et je subvins moi-même à ses besoins ! Ne travaillant plus, le soir nous sortions au restaurant et nous allions au cinéma comme un vrai couple, ce qui ne me déplaisait pas.... J'étais heureux avec elle !
Mais, il y a un mais ! Quand j'ai rencontré Zahra, elle vivait avec un aviateur qui se prénommait Philippe ; Elle le quitta pour rester avec moi, ceux qui fut très dur pour lui.Zahra m'avait fait comprendre qu'elle n'était à Djibouti que de passage, qu'elle était venue là que pour fuir son pays et gagner un peu d'argent pour pouvoir se payer un visa et pour aller en France.Un jour elle me fit comprendre qu'elle avait revu Philippe et qu'il lui proposait de la ramener en France avec lui. C'était vraiment la meilleure solution pour elle et pour moi aussi. J'aurai vraiment eu du mal à quitter le sol Djiboutien en la laissant derrière moi. Je lui avançais une somme d'argent pour qu'elle puisse faire tous ses papiers en règles pour le départ.
Elle m'avait dit qu'elle partait le rejoindre juste pour l'opportunité de partir de Djibouti et qu'elle n'avait rien pour lui ! (Je viens de me rappeler qu'il était rentré avant elle car il y avait eu des problèmes pour les papiers de Zahara).
Son départ fut très dur pour moi, je crois me souvenir qu'elle est partie courant mois de janvier 1986, je mis pas mal de temps à m'en remettre.
Une autre chose que je dois dire, et c'est toujours ce qui me fait mal aujourd'hui, c'est que fin d'année 1985,elle m'annonçait qu'elle avait mal au ventre et qu'elle avait des nausées.... Je l'emmenais chez un médecin et....... on appris qu'elle était enceinte !!!!!!!
Elle est partie avec mon enfant dans son ventre, je ne sais pas aujourd'hui, si c'est un garçon ou une fille, je ne sais pas où elle est, ce qu'elle devient ! J'aimerai avoir de ses nouvelles et savoir qu'elle est bien.

Suivre cette annonce

Réponse(s) à | Recherche Zahra éthiopienne

Répondre à - Recherche Zahra éthiopienne

Pour utiliser toutes nos fonctionnalités :